01/12/2007

Investissement, cout de gestion, contrôle

Lorsque nous investissons dans des valeurs moblières, nous avons pléthores de sources d'informations, conseils etc.. pour être informés de la valeur d''investissement, de sa probabilié de revenus, et des coûts de gestion afférents. Pas de comparaison en matière de valeurs immobilières, ce qu e les économistes appelllent asymétries d'informations joue son plein en ce domaine. Dans l'immobilier, Le contrôle (effectif) est bien moindre  et extrêmement variable selon les Etats, l'existence d'instances de régulation peu fréquente voire inexistante, les capacités de faire entendre les petits propriétairesnels des vendeurs, agents, syndics, qui se font leurs représentants. L'indépendance, seule garante, pour chacun d'etre libre, n'est pas toujors assurée.

 Qui peut vraiment faire changer cet état peu satisfaisant. on ne peut parler d'optimisation du marché immobilier de ce fait, et des réformes pourraient modifier la donne et dégager un surplus économique, pour le bien de la collectivité toute entière. 

Les investissements se faisant transfrontaliers- condition pour que la compétence  soit de la Commission européenne- il peut y avoir là un chantier qui dynamise l'économie . Que les associations représentatives prennent ce dossier à corps et nous verront bien! A défaut quye rien ne se passe, le nouveau traité donnera le droit de pétition, mais il faut attendre son entrée en vigueur...

17:06 Écrit par J. Zachmann dans Controle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.